Mutualité française Poitou Charentes
RSS

Des rencontres pour préserver la vue des seniors

26/10/2017


Les mutuelles de la région invitent les seniors à prendre soin de leur vue. A Niort, Soyaux, Poitiers et La Rochelle, des rencontres sont organisées pour faire le point sur sa santé visuelle et tout savoir pour bien la préserver, notamment lorsqu’on prend de l’âge.

 

PRÉCIEUSE ET FRAGILE, VOTRE VISION EST UN CAPITAL À PROTÉGER…

La vue chez l’être humain représente la principale source d’information du cerveau sur le monde extérieur. Environ 80 % des informations nécessaires aux activités de la vie quotidienne passent par la vue. Or plus on avance en âge, plus l’œil montre des signes de fatigue de diverses importances. Une altération de la vision peut entraver la mobilité et affecter les activités intellectuelles telles que la lecture, l’écriture, le bricolage, etc.

À l’initiative de la Mutualité Française Poitou-Charentes, les mutuelles de la région proposent aux seniors du Poitou-Charentes, les rencontres santé « Longue vie à la vue ».

Ces actions de prévention sont organisées en collaboration avec le Centre Régional Basse Vision et Troubles de l’Audition, spécialisé en déficience visuelle et auditive, ainsi qu’avec les professionnels du réseau Les Opticiens Mutualistes de la région Poitou-Charentes.

 

4 RENDEZ-VOUS POUR PRÉSERVER SON CAPITAL VISUEL

Entre novembre et décembre, tous les seniors de la région Poitou-Charentes sont invités à Niort, Poitiers, Soyaux et La Rochelle, pour faire le point sur leur santé visuelle lors d’une demi-journée de sensibilisation. L’objectif est de mieux connaitre l’évolution de la vision suivant l’avancée en âge ; ainsi que les facteurs à risque qui favorisent la perte visuelle et les bons réflexes pour au contraire la préserver.

Au programme : 

  • Une conférence-débat intitulée « Seniors, prenez soin de votre vue ! » animée par un médecin ophtamologiste
  • Suivie de quatre animations pour apprendre à préserver son capital visuel :
    • « La nutrition et la vue » animé par une diététicienne nutritionniste
    • « Aides et dispositifs visuels » animé par un opticien mutualiste
    • « A la découverte d’un parcours moteur » animé par un intervenant conseil en accessibilité du Centre Régional Basse Vision et Troubles de l’Audition   
    • « Jeux et dépistages visuels » animés par un opticien mutualiste

La participation à la conférence et aux animations est gratuite.

 

> Rendez-vous le jeudi 9 novembre à Niort :

  • Horaires : de 14h à 17h30
  • Lieu : Pavillon des colloques, Parc des expositions de Noron, 6 rue Archimède 79000 Niort
  • Contact : 05 49 05 79 03 / vbillaudeau@mfpc.fr

 

> Rendez-vous le jeudi 23 novembre à Soyaux :

  • Horaires : de 14h à 18h
  • Lieu : Espace Henri Matisse, 196 avenue du Général de Gaulle 16800 Soyaux
  • Contact : 06 76 52 72 81 / jrassat@mfpc.fr

 

> Rendez-vous le mardi 28 novembre à Poitiers :

  • Horaires : de 14h à 17h30
  • Lieu : Salons de Blossac, 9 rue de la tranchée 86000 Poitiers
  • Contact : 06 76 52 78 75 / adavid@mfpc.fr

 

> Rendez-vous le mardi 12 décembre à La Rochelle :

  • Horaires : de 14h à 17h
  • Lieu : Salle des Fêtes de Villeneuve-les-Salines, 86 avenue Billaud Varennes 17000 La Rochelle
  • Contact : 07 89 33 04 71 / zdickbueno@mfpc.fr

 

 

Quelques chiffres

• Avec l’âge, les capacités sensorielles diminuent naturellement. Les premiers signes de presbytie apparaissent ainsi autour de 45 ans. Sur l’échantillon, 93 % sont touchés par un défaut visuel, 76 % se déclarent incommodés par des gênes visuelles occasionnelles telles qu’une fatigue visuelle ou une vision trouble, et 9 % souffrent de pathologies oculaires (cataracte, glaucome, DMLA).

• On constate que les troubles visuels ne sont pas toujours bien corrigés. Ainsi, au travail, 27 % des personnes possèdent des lunettes ou lentilles inadaptées à leur vue, tandis que le même pourcentage ne porte pas systématiquement leurs lunettes. À savoir : 16 % s’en passent pour lire un document papier et 17 % s’en passent devant un écran ; deux situations qui sur-sollicitent pourtant la vision de près.

• Les actifs de + 50 ans estiment que leurs problèmes de vue contraignent leur vie professionnelle pour un tiers d’entre eux. Les médecins corroborent ces ressentis : les problèmes de vue entrainent des maux de tête (69 %) et une diminution des performances (60 %). Côté dépistage, les pratiques sont inégales : 88 % des médecins du travail testent systématiquement la vision.

Source : Enquête Observatoire Optic 2ooo – OpinionWay, réalisée du 19 mai au 8 juin 2016 auprès d’un échantillon de 1 000 actifs de 50 ans et plus, interrogés via un questionnaire en ligne (moyenne d’âge : 55,3 ans) et 200 médecins du travail interviewés par téléphone.

Contenus contextuels

CONCOURS CHANGEZ D'AIR

SUIVEZ-NOUS SUR...

Rejoignez-nous pour discuter santé et mutualisme

C'est quoi exactement une mutuelle ?

Contenus transverses

Trouver

Rencontres santé

CHIFFRES CLÉS DE LA MUTUALITÉ FRANCAISE

TESTEZ VOS CONNAISSANCES...

Le site de la Mutualité Française | Plan du site | Mentions Légales